Partenaires au Bangladesh

Vous ne connaissez pas l’association Partenaires ? Cliquez ici pour lire notre précédent article ! Au Bangladesh, plusieurs centaines de milliers d’enfants vivent dans la rue. […] Pour la plupart désocialisés, ils sont ignorés par l’administration, méprisés par la population et exploités par la pègre. S’ils restent dans la rue, leur espérance de vie ne dépassera pas 25 ans.

Partenaires au Bangladesh

Le foyer Maer Achol

C’est en 2001 que Partenaires ouvre un Foyer d’accueil pour les enfants des rues à Mirpur, grande banlieue populaire de Dacca. Les premiers enfants recueillis le baptisent Maer Achol, ce qui signifie en bengali le « pli du sari » (où la maman abrite son bébé). Aujourd’hui, 270 enfants et adolescents y sont accueillis, soignés, éduqués et formés.

Les actions prioritaires

•  Un toit et la sécurité.

•  Trois repas équilibrés chaque jour : dans la rue, ils ne mangeaient que ce qu’ils trouvaient.

•  L’hygiène (vêtements et douches) et l’eau potable (l’eau insalubre est la première cause de mortalité dans le monde).

•  Des soins médicaux (infirmerie sur place et suivi médical en hôpitaux partenaires).

•  Une vraie scolarité : des enseignants leur apprennent à lire, écrire, compter ainsi que l’anglais et des rudiments d’informatique, pour qu’ils puissent rejoindre ensuite une école publique du quartier. La plupart y poursuivront des études jusqu’à la fin du secondaire, d’autres seront orientés vers un apprentissage.

•  Des formations professionnelles et un emploi, puis encore deux ans de suivi individuel.

•  L’apprentissage de la vie en collectivité, pour que ces enfants qui vivaient en sauvageons dans la rue s’intègrent sans heurt dans la vie active.

Le saviez-vous ?

Grâce à vous, un amour de café reverse directement une partie du montant de vos achats à l’association humanitaire Partenaires.

Pour en savoir plus

Cet article est un extrait de la page dédiée du site de l’association humanitaire Partenaires. N’hésitez pas à le visiter, à vous engager comme bénévole ou à faire un don ! Pour recevoir directement tous les articles d’un Amour de Blog, abonnez-vous à la newsletter (formulaire au bas de la page).



HAUT