Un produit est dit bio parce que reconnaissable grâce aux labels qui le certifient comme tel (AB, Eurofeuille, Demeter, Nature et Progrès,...). Dans le cas du café bio les garanties portent sur le non-recours aux engrais chimiques et pesticides de synthèse, à l'absence d'OGM, au principe de rotation des cultures qui permet de favoriser la fertilité et l'activité biologique... La gamme des cafés bio d'Un Amour de Café est certifiée par Ecocert et pour certains d'entre eux, contrôlés par Capinov pour vérifier le taux de l'ensemble des pesticides connus à ce jour. Nous portons la même attention sur le choix de tous nos produits bio : thés, tisanes et infusions, sirops d'érable, ...La torréfaction est le processus de cuisson du grain de café. Il joue un rôle primordial dans l'obtention d'un café de qualité. Lors de la torréfaction le grain de café vert est amené au degré près, à la température qui lui permettra d'exhaler tous ses arômes. Il existe deux façons de torréfier : l'industrielle et l'artisanale. La méthode de torréfaction industrielle opère une cuisson à une température comprise entre 400 et 1000 degrés pendant moins de 8 minutes. Cette technique de torréfaction dite « flash » ne permet d'obtenir que 30% des arômes définitifs du café. Un Amour de café utilise la méthode de torréfaction artisanale. Plus douce, elle respecte le produit et s'effectue à moins de 200 degrés sur une vingtaine de minutes. La faible quantité de grains torréfiés permet un meilleur rendu qualitatif. Le café ainsi torréfié garde tous ses arômes. Cette torréfaction est celle privilégiée pour des grands crus tels que le Moka Sidamo d'Ethiopie ,du Coatepec du Mexique, ou de l'Excselo de Colombie.

Café lavé ou séché ?

Laver ou sécher les cerises de café permet d'extraire le grain à l'intérieur en se débarrassant des pulpes à l'intérieur de la cerise. Les différentes méthodes influent sur la saveur du café.

La méthode lavée :

Pour enlever les déchets présents dans les cerises de cafés, ces dernières sont lavés dans une eau propre. Les cerises sont triées puis placées dans l'eau pour être « lavées ». On obtient à la fin de cette étape des cerises de bonne qualité. Dans un deuxième temps les cerises sont débarrassées de leur pulpe. Les grains de café en sont alors extraits avec leur enveloppe. Enfin, les grains récupérés fermentent pendant 12 à 36h en fonction de la température. A la fin de ce processus le grain de café contient environ 50% d'eau. Il est alors nécessaire que ce taux atteigne 12.5% maximum et pour cela, il est séché, soit dans de grande sécheuse, soit au soleil sur le sol, d'une épaisseur d'environ 5mm, et retournés régulièrement afin que le séchage soit égal sur toute la surface où les grains sèchent.  Les cafés qui utilisent cette méthode d'extraction sont considérés comme les meilleurs arabicas.

La méthode séchée :

La méthode séchée requiert un tri au préalable car les cerises ne sont pas sélectionnées en fonction de leur maturité.  Les cerises trop ou pas assez matures sont évacuées.
Après ce tri la cerise est vidée de ses corps indésirables comme les feuilles les petites pierres puis est entièrement séchée au soleil. Dans certaines grandes plantations le séchage peut se faire dans de grandes machines pour ne pas perdre de temps, car cette étape est une des plus longues dans le processus d'extraction des graines de café. C'est également l'une des étapes les plus importantes car elle détermine la qualité du café.
Cette méthode est très utilisée pour le Robusta.







HAUT