Un produit est dit bio parce que reconnaissable grâce aux labels qui le certifient comme tel (AB, Eurofeuille, Demeter, Nature et Progrès,...). Dans le cas du café bio les garanties portent sur le non-recours aux engrais chimiques et pesticides de synthèse, à l'absence d'OGM, au principe de rotation des cultures qui permet de favoriser la fertilité et l'activité biologique... La gamme des cafés bio d'Un Amour de Café est certifiée par Ecocert et pour certains d'entre eux, contrôlés par Capinov pour vérifier le taux de l'ensemble des pesticides connus à ce jour. Nous portons la même attention sur le choix de tous nos produits bio : thés, tisanes et infusions, sirops d'érable, ...La torréfaction est le processus de cuisson du grain de café. Il joue un rôle primordial dans l'obtention d'un café de qualité. Lors de la torréfaction le grain de café vert est amené au degré près, à la température qui lui permettra d'exhaler tous ses arômes. Il existe deux façons de torréfier : l'industrielle et l'artisanale. La méthode de torréfaction industrielle opère une cuisson à une température comprise entre 400 et 1000 degrés pendant moins de 8 minutes. Cette technique de torréfaction dite « flash » ne permet d'obtenir que 30% des arômes définitifs du café. Un Amour de café utilise la méthode de torréfaction artisanale. Plus douce, elle respecte le produit et s'effectue à moins de 200 degrés sur une vingtaine de minutes. La faible quantité de grains torréfiés permet un meilleur rendu qualitatif. Le café ainsi torréfié garde tous ses arômes. Cette torréfaction est celle privilégiée pour des grands crus tels que le Moka Sidamo d'Ethiopie ,du Coatepec du Mexique, ou de l'Excselo de Colombie.

Aidez les enfants de Poke Pa Kan en Birmanie

Pour restaurer l'école au bord de l'effondrement de Poke Pa Kan, l'association humanitaire Partenaires a mis en place un financement participatif en ligne...

Aidez les enfants de Poke Pa Kan en Birmanie

L'école de Poke Pa Kan

Un Amour de Café aide avec vous l'association humanitaire Partenaires, pour laquelle l'éducation des enfants des rues est une priorité (voir Partenaires au Myanmar et Partenaires au bangladesh).

En 2014, l'association construisait trois kilomètres de route pour permettre d'accéder à l'école. Depuis, deux catastrophes naturelles ont gravement affecté l'école : des inondations catastrophiques en août 2015 ainsi qu'un séisme d'intensité 6,8 en 2016... Les locaux, pour une part provisoires et construits en bambou, menacent aujourd'hui de s'effondrer sur les 350 élèves de l'école.

Le financement participatif

Pour réaliser les travaux urgents, un financement participatif en ligne a été mis en place : Au service des enfants de Poke Pa Kan en Birmanie.

La totalité des dons perçus servira à :

  • construire un nouveau bâtiment en brique abritant 5 vraies salles de classe séparées et fonctionnelles
  • installer des cloisons de séparation entre les autres classes, permettant aux élèves de travailler sans entendre les cours voisins
  • poser partout un vrai sol en dur
  • acheter le mobilier indispensable (tableaux, pupitres, bancs, etc...)
  • former le personnel à la maintenance afin d'assurer le fonctionnement pérenne de l'école.

Pour en savoir plus

Dans cette vidéo, Christan Raymond, fondateur de l'association humanitaire Partenaires, s'exprime directement sur le problème de Poke Pa Kan.



HAUT