Les deux types de torréfaction

La torréfaction du café est une étape des plus importantes dans son processus de fabrication. Elle correspond à la manière dont le café est cuit, et influe sur la saveur et la qualité du produit final. Afin d’avoir un maximum d’arômes, de parfums, et de goût, il est préférable de cuire les grains longtemps à feu doux, comme autrefois.

Les deux types de torréfaction

La torréfaction industrielle

C’est la torréfaction la plus utilisée. Elle permet de baisser les coûts au maximum, souvent au détriment du goût et de la qualité.

  • La torréfaction flash est utilisée par les industriels (notamment pour les cafés solubles). Les grains sont cuits pendant seulement 90 secondes, à plus de 1000 degrés ! Cette torréfaction permet de multiplier par 40 la quantité de café traitée par heure, mais elle sacrifie la qualité du produit.
  • La torréfaction rapide est souvent utilisée pour les cafés d’entrée de gamme ainsi que pour la grande majorité des cafés que l’on trouve en grandes et moyennes surfaces. Elle consiste à faire cuire les grains entre 4 et 10 minutes à 300 ou 700°C. Cette torréfaction permet de gagner du temps et donc d’augmenter le rendement. Cependant au delà de 230°C les arômes se volatilisent : le café produit perd 60% de ses arômes ! Par exemple, Nespresso réalise sa torréfaction à 400°C.

La torréfaction artisanale

C’est cette méthode qu’un Amour de Café utilise pour préparer votre café et vous procurer un café de grande qualité ! Elle nécessite un savoir-faire particulier du maître torréfacteur, qui utilise son expérience pour déterminer la cuisson parfaite des grains de café. Même si la cuisson demande plus de temps, cette étape est indispensable pour obtenir un café de qualité.

Ajouter un commentaire

Il sera relu par un responsable qui décidera ou non de sa mise en ligne.



HAUT